L’IMA célèbre”La Fête de la chanson à l’orientale” réalisée à Marrakech, à la veille de sa diffusion samedi sur “France 2”

A la veille de la diffusion sur France 2, le samedi 4 septembre en prime time, de la “La Fête de la chanson à l’orientale”, le président de l’Institut du monde arabe (IMA), Jack Lang, accueille vendredi soir l’équipe de l’émission, produite par Daniela Lumbroso et réalisée et enregistrée à Marrakech avec l’Orchestre philharmonique du Maroc en vedette.

La chaîne publique de télévision française France 2 va faire vibrer samedi ses téléspectateurs aux rythmes des chansons orientales ou à l’orientale.

Pour rendre hommage à tous ceux qui ont participé à la réussite, notamment le président de la Fondation des musées du Maroc Mehdi Qotbi qui a été le trait d’union pour aider à la réalisation de cette opération et l’Office national marocain du tourisme (ONMT) qui a fourni la logistique, cette soirée à l’IMA, temple de la culture arabe à Paris, verra la participation de  nombreuses stars de la chanson francophone qui se sont succédées dans le cadre enchanteur du Palais Salman à Marrakech.

Pour Daniela Lumbroso, “le Maroc s’affirme comme lieu d’échange et de paix, carrefour de l’Orient et de l’Occident”, soulignant que cette soirée de la Fête de la chanson à l’orientale est placée “sous le signe du voyage, du partage et de la transmission” pour rappeler l’histoire et l’héritage commun de ces deux cultures qui se sont si souvent entrecroisées, mélangées, aimées”.

L’animation de l’émission musicale et culturelle a été confiée à André Manoukian, auteur-compositeur et pianiste français. et Laury Thilleman.

Les arrangements ont été réalisés en collaboration par un chef d’orchestre de pop française et la cheffe de l’Orchestre philharmonique du Maroc, Dina Bensaid.

Dany Brillant à la Derbouka pour chanter “Quand je vois tes yeux”

Accompagnés de trois orchestres, philarmonique, rythmique et oriental, les stars relèvent le défi : Carla Bruni en duo avec Amir pour « La vie en Rose », Nicoletta et Claudio Capeo avec « Il est mort le soleil », Barbara Pravi et « les Moulins de Mon Cœur » GimmsSlimane et Dadju pour « Belle » ou encore Farah El Dybani et Vincent Niclo avec « Histoire d’un amour » mais aussi des standards orientaux « Aicha », « Ya Raya », ou « Abdel Kader » interprété par Amel BentVitaa et Camelia Jordana, qui chantent en arabe ensemble pour la première fois, ainsi que des stars du monde arabe comme  l’égyptien Abu dont le tube « 3Daqat » totalise 628 millions de vues, ou encore les marocaines aux voix d’or : Hasna et Manal.

Ensemble ils se sont amusés à jouer les plus grandes chansons du patrimoine de la chanson française, réorchestrées à l’orientale avec Les instruments emblématiques de l’orient également à la fête : Le Ney, le Oud ou la Darbouka, rejoignent les violons et les cuivres de l’orchestre philarmonique du Maroc ainsi que la batterie, la guitare et la basse de la formation rythmique, pour un mélange musical inédit et savoureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite