Liban : l’attaque contre la Finul, “un nouveau message” de Assad (Hariri)

L’ancien Premier ministre Saad Hariri a déclaré que l’attaque menée contre la Finul est un "nouveau message syrien de la part de Bachar el-Assad".

Cinq Casques bleus français ont été blessés vendredi à Tyr, dans le sud du Liban, dans un attentat visant selon le président Michel Sleiman à pousser la France à quitter le pays. Ce nouvel attentat serait, selon nombre d’observateurs, un message clair à l’attitude française à l’égard la crise syrienne et la condamnation par le Quai d’Orsay des massacres commis par le régime contre les civils.

Interrogé sur son soutien au soulèvement du peuple syrien violemment réprimé depuis le mois de mars, M. Hariri a déclaré sur son compte Twitter, en s’adressant implicitement au président syrien, qu’"être un humain n’est pas un crime, vous devez l’essayer de temps en temps". Le chef du Courant du futur a réassuré, par ailleurs, que le régime syrien tombera "tôt ou tard".

Sur la question concernant l’appel du 8 Mars à ouvrir le dossier des "faux témoins" dans l’enquête sur l’assassinat (en 2005) de l’ancien PM Rafic Hariri, Saad Hariri a déclaré : "Qu’ils ouvrent tous les dossiers qu’ils veulent. Je me présenterai même au tribunal s’ils le désirent. Mais en feront-ils de même?"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite