Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, au Maroc le 15 octobre

Selon les informations d’Atlasinfo, le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin effectuera une visite de travail au Maroc le 15 octobre. Au menu de cette visite: coopération bilatérale, mineurs isolés, cultes.

Gérald Darmanin doit rencontrer son homologue Abdelouafi Laftit, ainsi que le ministre des Habous et Affaires islamiques, Ahmed Taoufiq.

La situation des mineurs isolés sera l’un des axes importants de cette visite.

Dans une interview accordée mercredi 23 septembre à France Inter, le ministre français de l’Intérieur a annoncé qu’il allait se rendre notamment au Maroc pour aborder, avec les autorités marocaines, la problématique des mineurs isolés en France.

“Je me rendrai au Maroc et en Algérie. J’y travaille beaucoup avec Jean-Yves Le Drian, c’est une question à la fois de sécurité, de protection de l’enfance et de diplomatie, et nous devons absolument régler ce problème au niveau européen», avait déclaré Gérald Darmanin au micro de la radio française.

Selon Darmain, “il y a à Paris, à Bordeaux, dans plusieurs grandes villes de France, des mineurs isolés qui viennent d’Algérie, qui viennent du Maroc, chacun connaît la difficulté notamment des mineurs isolés marocains à Paris”, précisant que “le président de la République, depuis longtemps, s’occupe de ce sujet, notamment dans une relation diplomatique avec nos amis marocains et nos amis algériens”.

“Le président de la République, depuis longtemps, s’occupe de ce sujet, notamment dans une relation diplomatique avec nos amis marocains et nos amis algériens. Je me rendrai au Maroc et en Algérie. J’y travaille beaucoup avec Jean-Yves Le Drian, c’est une question à la fois de sécurité, de protection de l’enfance et de diplomatie, et nous devons absolument régler ce problème au niveau européen”, avait ajouté Gérald Darmanin.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite