Le groupe jihadiste de l’Algérien Belmokhtar sur la liste noire “terroriste” américaine

Les Etats-Unis ont inscrit mercredi sur leur liste noire d'”organisations terroristes étrangères” le groupe jihadiste de l’Algérien Mokhtar Belmokhtar, qui a fait sécession d’Al-Qaïda, et avait attaqué en janvier un site gazier en Algérie.

Le groupe des "Signataires par le sang" a été créé par Mokhtar Belmokhtar en 2012, après son départ d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Il avait revendiqué la responsabilité de l’assaut et de la prise d’otages meurtrière du complexe gazier d’In Anemas, dans le sud de l’Algérie, qui avait fait 38 morts parmi les employés, dont trois Américains, et 29 ravisseurs tués par l’armée algérienne.

Le département d’Etat procède très régulièrement à l’inscription de divers groupes étrangers "terroristes" sur une liste noire, ce qui interdit ensuite à tous les ressortissants et entreprises des Etats-Unis de faire affaire avec ces organisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite