L’ouverture d’une ligne maritime directe favorisera le développement des échanges commerciaux entre le Maroc et l’Arabie Saoudite

L’ouverture d’une ligne maritime directe entre le Maroc et l’Arabie saoudite contribuera à développer les échanges commerciaux et à surmonter les obstacles entravant le renforcement des relations économiques et des investissements en vue d’atteindre le niveau escompté, a souligné, mercredi à Casablanca, le président du Conseil des Chambres saoudiennes Abderrahman Bin Abdallah Al-Zamil.

‘Nous sommes convaincus que l’absence d’une ligne maritime pour le transport des marchandises entre les deux pays est le principal obstacle puisque le coût de transport devient par conséquent élevé”, a-t-il indiqué à l’occasion de la première édition du forum des deux Royaumes, invitant les deux pays à travailler dans cet objectif.

Le Maroc est le meilleur des pays producteurs de produits alimentaires et agricoles à un moment où les marchés du Golfe ont besoin de ces produits, a-t-il ajouté, notant que 90 % des besoins alimentaires des pays de cette région sont importés.

En matière d’investissements, il a relevé que le Maroc a réussi à attirer les investissements liés à l’industrie automobile et a, non seulement, développé de nombreuses usines dans ce domaine mais œuvré à attirer d’autres constructeurs.

Il a, ensuite, plaidé pour l’élaboration d’une vision stratégique pour la création d’emplois notamment à travers la mise sur pied de grandes zones industrielles spécialisées dans la pétrochimie et le pétrole. Ces zones sont à même d’attirer des investissements et de monter des unités industrielles dans ce domaine, a poursuivi le président du conseil des chambres saoudiennes.

Intervenant de son côté, le président du conseil d’affaires marocain Khalid Benjelloun a mis en relief l’importance de l’ouverture de cette ligne maritime directe susceptible de réduire la durée du transport des conteneurs et de contribuer ainsi à la revitalisation des échanges commerciaux entre les deux pays.

Rappelant que l’Arabie Saoudite est le sixième partenaire commercial du Maroc, il a exprimé l’espoir que cette ligne puisse renforcer davantage ces relations commerciales afin que le Royaume saoudien devienne le premier partenaire commercial du Maroc.

La tenue d’un tel forum reflète l’importance accordée par le Maroc et l’Arabie Saoudite pour plus de partenariats, de projets et d’investissements productifs au profit des économies des deux pays et des deux peuples, a-t-il fait savoir.

Le volume des échanges commerciaux maroco-saoudiens a atteint 23,9 milliards de dirhams (MMDH) en 2013, alors que les investissements directs étrangers (IDE) saoudiens sont passés de 354 millions de dirhams en 2004 à 1,92 MMDH en 2013, soit une part de 4,8 % du total des IDE au Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite