“Cette paternité de Sarkozy ne va rien changer” (E1)

Carla Bruni-Sarkozy, la Première dame, a donné naissance à une fille, mercredi, peu avant 20 heures. Un enfant qui sera le premier à naître pendant le mandat de son père. Avec quelles conséquences politiques ? "Cette paternité de Nicolas Sarkozy ne va rien changer à sa popularité, ni à sa posture", assure Stéphane Rozès, le président du cabinet Conseils, Analyses et Perspectives, interrogé par Europe 1 jeudi matin.

"Il y a eu deux temps dans son quinquennat : en début de quinquennat, il aura surexposé sa vie privée. Ça aura eu pour effet de désacraliser la fonction et finalement ça lui aura été très préjudiciable. Dans la dernière période, il a essayé de se représidentialiser en retrouvant les fondamentaux de la République. Et donc à juste titre, il ne met pas en avant sa vie privée", décrypte le politologue.

"D’autant que nous sommes dans une période pré-électorale et qu’il faut absolument éviter toute idée, du fait de la concordance des temps, qu’il aurait pu y avoir un lien entre la campagne présidentielle et cette naissance", conclut-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite