A Munich, Kamala Harris promet des sanctions “sans précédent” à la Russie en cas d’invasion de l’Ukraine

La vice-présidente américaine Kamala Harris a souligné samedi lors de la Conférence sur la sécurité de Munich l’unité totale entre les Etats-Unis et leurs alliés, promettant des sanctions sévères à la Russie en cas d’invasion de l’Ukraine.

Dans un discours, Mme Harris a martelé que le soutien des États-Unis à l’alliance de l’OTAN était “sacro-saint” et a promis que la Russie ferait face à des sanctions économiques “sans précédent” en cas d’invasion.

“Laissez-moi être clair, je peux dire avec une certitude absolue que si la Russie envahit à nouveau l’Ukraine, les États-Unis, ainsi que nos alliés et partenaires, imposeront des coûts économiques importants et sans précédent”, a affirmé Mme Harris qui s’est déplacée en Europe dans un contexte de grandes tensions entre Moscou et l’Ukraine.

“L’imposition de ces mesures radicales et coordonnées infligera de grands dommages à ceux qui doivent être tenus pour responsables”, a-t-elle ajouté.

Le président américain Joe Biden a déclaré vendredi soir qu’il était convaincu que le président russe Vladimir Poutine avait décidé d’envahir l’Ukraine et que les États-Unis pensaient que la capitale de l’Ukraine, Kiev, était une cible probable dans les jours à venir.

Les États-Unis estiment que la Russie a entre 169.000 et 190.000 soldats à proximité ou en Ukraine.

Dans le même temps, les États-Unis affirment qu’ils ne ferment pas la porte à la diplomatie pour désamorcer la crise.

A cet égard, Mme. Harris a réitéré samedi que les États-Unis et leurs alliés européens restaient ouverts à la résolution de la crise par la diplomatie tout en étant prêts à pénaliser la Russie en cas d’incursion.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite