Maroc: le parquet a requis en appel une peine de dix ans de prison contre le journaliste Soulaimane Raissouni pour “agression sexuelle”

Le parquet a requis lundi en appel une peine de dix ans de prison ferme contre le journaliste marocain Soulaimane Raissouni, condamné en première instance à cinq ans de prison pour “agression sexuelle”.

M. Raissouni, 49 ans, a été accusé d'”agression sexuelle” par un jeune militant LGBTQ et arrêté en mai 2020.

“Les preuves sont irréfutables de la culpabilité de M. Raissouni”, a estimé le procureur au cours de l’audience lundi devant la cour d’appel de Casablanca.

Selon l’accusation, les déclarations “courageuses” du plaignant ainsi que des messages et l’enregistrement audio d’une conversation supposée entre ce dernier et le journaliste -non diffusé jusqu’à présent- “démontrent clairement la culpabilité” de M. Raissouni.

L’attentat à la pudeur avec violence “est puni de la réclusion de cinq à dix ans”, selon le code pénal marocain.

Le procès reprendra le 7 février avec les plaidoiries de la défense.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite