L’ouvrage de Bakary Sambe “Islam et diplomatie: la politique africaine du Maroc” de nouveau présenté à Dakar

L
Le mois sacré de Ramadan constitue une opportunité pour l’auteur afin de rencontrer son public pour un échange d’idées et de réflexions sur cet ouvrage qui explore une dimension inédite de la Tariqa Tijaniya, une voie soufie de l’Islam modéré et ouvert qui a permis de tisser des liens de fraternité entre le Royaume et de vastes contrées de l’Afrique de l’Ouest.

Dès son apparition en 2010, l’ouvrage du Dr. Sambe a suscité l’intérêt dans les milieux académiques à travers la présentation d’un Islam soufi vecteur de rapprochement entre les peuples qu’illustre la Tariqa Tijaniya. Une réplique des plus éloquentes aux amalgames et stéréotypes largement diffusés par certains médias occidentaux plutôt focalisés sur les situations de conflit.

L’ouvrage (240 pages), paru initialement aux éditions "Marsam", est le fruit d’une longue recherche sur les relations entre le Maroc et le Sénégal, en particulier, et leur prolongement en Afrique de l’Ouest.

Des liens séculaires où la dimension religieuse revêt une importance de premier ordre, compte tenu du rayonnement spirituel du Royaume au niveau du continent africain qu’illustre parfaitement la Tariqa Tijaniya qui compte des millions d’adeptes aussi bien au Sénégal que dans différents pays d’Afrique de l’Ouest.

L’approche institutionnaliste des relations internationales néglige la place de l’individu et des groupes religieux, ainsi que l’efficacité politique des symboles permettant la mise en place de réseaux informels, alors que des confréries soufies s’imposent, depuis toujours, comme des acteurs incontournables dans la coopération entre le Maroc et l’Afrique subsaharienne, explique l’auteur de l’ouvrage.

Ce jeu d’interaction oscillant entre usage politique de symboles religieux et perpétuelle négociation de sens et mettant en scène des acteurs aux intérêts divergents ou complémentaires, est au centre de cet ouvrage qui se propose d’analyser un tel fait en s’appuyant sur l’exemple du Maroc, souligne-t-il.

Cet ouvrage tente d’analyser les facteurs qui garantissent au Maroc, "pays de ressourcement spirituel pour des millions d’Africains, des Almoravides aux Sadiens et Mérinides, des routes transsahariennes aux réseaux de la Tijaniya", son "prestige diplomatique en Afrique", fondé sur l’histoire, l’imaginaire et surtout son statut de "modèle religieux", relève le politologue sénégalais.

L’auteur part, ainsi, de ce passé historique pour déboucher sur les stratégies africaines du Maroc contemporain qui a toujours pu s’appuyer sur un héritage largement nourri de références religieuses et spirituelles.

La présentation de l’ouvrage et les échanges autour des idées qu’il renferme se déroulera, vendredi après-midi, à la Librairie Athéna de Dakar.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite