Covid19: les Marocains ne boudent pas la vaccination

Près de 260.000 personnes ont été vaccinées au Maroc. Le ministre de la Santé, Khaled Ait Taleb, s’est félicité de la grande mobilisation et adhésion des citoyens marocains à la campagne nationale de vaccination, lancée le 28 janvier par le roi Mohammed VI.

Le ministre s’est dit satisfait de la bonne organisation de cette opération d’envergure, grâce à l’étroite coordination entre tous les intervenants, dont son département et le ministère de l’Intérieur.

“Les citoyens continuent d’affluer vers les centres de vaccination contre la Covid-19”, a-t-il déclaré à la presse en marge d’une visite effectuée à plusieurs centres de vaccination dans la région de Marrakech-Safi, notant que l’opération se déroule dans des conditions marquées par la fluidité dans lesdits centres grâce à une organisation stricte et à la mobilisation de tous les intervenants.

Et de rappeler le respect des gestes barrières, qui permettront à cette campagne de vaccination d’atteindre tous ses objectifs, mettant l’accent sur l’importance de la deuxième dose du vaccin dans le cadre de l’immunisation des citoyens.

Par ailleurs, le ministre a mis l’accent sur le lien étroit entre la situation épidémiologique et l’opération de vaccination anti-Covid-19, car, a-t-il expliqué, la campagne vaccinale permettra de réaliser l’efficience du point de vue de l’immunisation collective afin que le Maroc parvienne à surmonter cette crise sanitaire.

Conformément aux instructions royales, la campagne de vaccination sera gratuite pour l’ensemble des citoyens, l’objectif étant d’immuniser toutes les composantes du peuple marocain (30 millions pour vacciner à peu près 80 % de la population), de réduire puis éliminer les cas de contamination et de décès dus à l’épidémie et de contenir la propagation du virus, dans la perspective d’un retour progressif à une vie normale.

Cette campagne nationale, rappelle-t-on, se déroulera de façon progressive et par tranches et bénéficiera à l’ensemble des citoyens marocains et résidents de 17 ans et plus.

Relance économique

e ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun., le lancement de cette campagne de vaccination laisse entrevoir la lumière au bout du tunnel, avec des perspectives de croissance prometteuses pour l’économie nationale en 2021.

“Le Maroc a reçu 2,5 millions de doses à ce jour, d’autres arrivages sont programmés. Cette campagne de vaccination permettra, si les choses se déroulent comme prévu, de dépasser la situation qui a prévalu jusqu’à présent”, a expliqué le ministre.

Il s’est dit convaincu qu’à partir du deuxième semestre de 2021, l’économie marocaine pourrait rebondir de manière très forte, rappelant que les prévisions pour le Maroc sont entre 4% et 5% de croissance pour 2021.

Ces prévisions de croissance, partagées par nombre d’instances spécialisées, ne permettront pas de revenir au niveau de 2019, “mais on va rattraper une partie du retard”, a-t-il relevé.

Évoquant le Registre Social Unique (RSU), il a indiqué qu’il s’agit d’une réforme structurelle dont la finalité est de mettre en place un système d’accompagnement des couches sociales fragiles sans ciblage direct, ajoutant que le RSU permet de mettre en place une base de donnée fiable qui s’appuie sur des informations factuelles.

D’ici 2022, on aura la première version du RSU, a promis le ministre, ajoutant que son déploiement nécessite du temps, mais le travail a déjà commencé. Le RSU fait partie des réformes qu’il faut mener durant les années à venir pour pouvoir réussir la réforme de la compensation, a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite