L’UFC suspend Abu bakr Azaitar 7 mois pour violation de la politique antidopage

Après l’exclusion d’Othman Azaitar de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), son frère Abu Bakr Azaitar a été suspendu 7 mois par l’agence américaine antidopage (USADA).

Lundi, l’USADA a annoncé qu’Abu Bakr Azaitar a accepté la sanction de suspension de sept mois pour violation de la politique antidopage de l’UFC .

Selon un communiqué de l’USADA, Abu Bakr Azaitar, 34 ans, a été testé positif “pour le métabolite du tamoxifène et /ou du tamoxifène 3-hydroxy-4-méthoxy-tamoxifène à la suite d’échantillons d’urine prélevés le 25 août 2020, le 4 septembre 2020, le 9 septembre 2020 et le 17 septembre 2020”.

“Le tamoxifène est une substance spécifiée dans la classe des modulateurs hormonaux et métaboliques et est interdit à tout moment en vertu de la politique antidopage de l’UFC et de la liste des interdictions de l’UFC”, précise le communiqué.

Après avoir été informé de son test positif, Azaitar a fourni des preuves (y compris des dossiers médicaux), selon lesquels un médecin lui avait prescrit du tamoxifène pour traiter les symptômes, souligne-t-on de même source, expliquant que le tamoxifène est un “modulateur sélectif des récepteurs des œstrogènes”, utilisé notamment pour traiter certains types de cancers chez les femmes.

“Bien que la substance ait été prise sous la direction d’un médecin, Azaitar ne disposait pas d’une autorisation d’usage à des fins thérapeutiques (AUT) valide et sa demande ultérieure d’autorisation rétroactive a été rejetée faute de justification médicale suffisante”, poursuit le communiqué.

Selon les règles applicables, Azaitar est éligible à une réduction de la période d’inéligibilité en fonction des circonstances spécifiques de son cas et de sa coopération pleine et entière, indique l’USADA.

La période d’inadmissibilité de sept mois d’Abu BakrAzaitar a commencé le 25 août 2020, date à laquelle son premier échantillon positif a été collecté.

L’USADA dirige le programme antidopage pour tous les athlètes de l’UFC.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite