Mohcine Jazouli participe au Forum de Paris sur la Paix

Le ministre délégué à la Coopération africaine assistera à l’ouverture des travaux de ce Forum où une trentaine de chefs d’Etat et de gouvernement sont attendus.

Le Forum de Paris sur la Paix débattra du multilatéralisme face à la montée des "égoïsmes nationaux" dans un monde de plus en plus fracturé, y compris entre alliés atlantistes.

Les présidents français Emmanuel Macron et congolais Félix Tshisekedi, la présidente désignée de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le vice-président chinois Wang Qishan donneront le coup d’envoi de cette deuxième édition du Forum, dont la création avait coïncidé en 2018 avec le Centenaire de la fin de la Grande guerre.

S’il offre une tribune aux dirigeants de la planète, le Forum sur la Paix entend néanmoins se démarquer de celui de Davos, le rendez-vous économique le plus politique de la planète, ou de la traditionnelle Conférence de Munich sur la Sécurité.

Il se veut avant tout un lieu d’échange entre États, organisations internationales, ONG, entreprises et société civile afin de présenter des "solutions pour une meilleure organisation de la planète", expliquent ses organisateurs.

"Nous sommes confrontés à un défi de gouvernance entre l’ampleur globale des problèmes auxquels nous avons à faire face et la capacité du système international tel qu’il est structuré aujourd’hui de les traiter correctement", relève le président du Forum et ex-directeur général de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), Pascal Lamy.

A l’issue du Forum, une dizaine de projets seront retenus et accompagnés durant un an, avec un soutien médiatique et éventuellement financier.

"Ce que le Forum de Paris veut devenir petit à petit, c’est ce processus d’incubation. L’idée à terme, c’est d’en faire la plateforme mondiale de porteurs de projets", selon Pascal Lamy.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite