Biden exhorte les compagnies pétrolières à augmenter l’offre pour faire baisser les prix à la pompe

Le président américain Joe Biden a demandé aux dirigeants des compagnies pétrolières d’augmenter l’offre de carburants sur le marché local afin de faire face à la hausse des prix à la pompe.

Dans une lettre envoyée cette semaine aux PDG des compagnies pétrolières et relayée par la presse américaine, M. Biden a indiqué aux dirigeants que les marges bénéficiaires historiquement élevées pour le raffinage du pétrole en essence et en diesel n’étaient “pas acceptables” en temps de guerre et a demandé aux entreprises de collaborer avec son administration pour faire face aux augmentations de prix causées par la guerre russo-ukrainienne.

M. Biden a également fait savoir qu’il avait demandé à la secrétaire à l’Énergie, Jennifer Granholm, de convoquer une réunion d’urgence sur les prix de l’essence avec les chefs d’entreprise dans les prochains jours.

Il a accusé le président russe Vladimir Poutine d’être le principal responsable de la “douleur financière intense que le peuple américain endure”.

Il a encore relevé qu’au milieu d’une guerre qui a fait grimper le prix de l’essence de plus de 1,70 dollar par gallon (3,78 litres), les marges bénéficiaires historiquement élevées des raffineries “exacerbent la douleur”, a écrit M. Biden dans la lettre, dont des copies ont été envoyées aux dirigeants d’Exxon Mobil, Shell, Valero, Marathon, Phillips 66, BP et Chevron.

“Vos sociétés et d’autres ont l’occasion de prendre des mesures immédiates pour augmenter l’offre d’essence, de diesel et d’autres produits raffinés que vous produisez et fournissez au marché américain”, a souligné le président.

M. Biden a aussi demandé aux entreprises de soumettre à Mme Granholm “une explication de toute réduction de votre capacité de raffinage depuis 2020”, ainsi que toute proposition visant à relever les défis actuels en matière d’approvisionnement, de prix et de capacité de raffinage.

Cette lettre représente le dernier effort en date de M. Biden pour faire face aux prix record de l’essence, qui ont dépassé 5 dollars le gallon en moyenne au niveau national au cours du week-end dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite