Le référendum syrien “peu crédible” dans un contexte de violence (ONU)

Le référendum constitutionnel syrien, tenu la veille dans un contexte de violences généralisées, a "peu de chances d’être crédible", a affirmé, lundi, un responsable de l’ONU.

"Il a peu de chances d’être crédible dans le contexte de violences omniprésentes et d’atteintes innombrables aux droits de l’Homme", a déclaré le porte-parole adjoint du secrétaire général de lONU, Eduardo Del Buey.

Selon un décompte du ministère syrien de l’Intérieur, le référendum a été approuvé à 89,4 %.

Pour le porte-parole, si une nouvelle constitution et la fin de l’hégémonie du parti Baas peuvent s’inscrire dans le cadre d’un règlement politique, la priorité actuelle en Syrie est de "mettre fin aux violences".

"Seules de telles conditions permettront un véritable processus politique conforme aux aspirations démocratiques des citoyens", a conclu M.Del Buey.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite