En pleine pandémie du coronavirus, le patron de HRW s’égare entre burqa et masque

Alors que les morts se comptent par milliers du fait de la pandémie du coronavirus, Kenneth Roth, le président de l’ONG Humans Right Watch, n’a rien trouvé de mieux à tweeter que d’interpeller la France sur l’obligation de mettre un masque alors qu’elle interdit encore la burqa !

Kenneth Roth, dont “la neutralité idéologique et politique est fort contestable” a commis un “tweet effarant” dans lequel il reproche au gouvernement français de rendre obligatoire les masques mais interdit encore la burqa, dénonce “Le Figaro” de ce mardi 12 mai 2020.

“L’islamophobie peut-elle être plus évidente? Le gouvernement français recommande les masques mais interdit encore la burqa”, a-t-il tweeté, alors le port de masque est devenu obligatoire pour se protéger du Covid-19.

Kenneth Roth, a fait cette comparaison en postant un article du Washington Post, jugeant que la France était “islamophobe”. Dans cet article, le journaliste de “waPo” souligne que “De nombreux musulmans, défenseurs de la liberté religieuse et universitaires voient une grande ironie dans le fait qu’une société qui a tant valorisé le fait d’être à visage découvert demande soudain à ce que les visages soient couverts“, écrit le correspondant américain.

“Où est le progressisme émancipateur dont se targuent ce journaliste et ce président de HRW, puisqu’ils ne voient rien à redire au fait qu’on impose à une femme de se couvrir d’une bâche intégrale avec une simple fente pour distinguer le trottoir, où elle marchera souvent chaperonnée?”, s’offusque Le Figaro.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite