Daniel Saada: le rétablissement des relations entre le Maroc et Israël “revêt une importance toute particulière pour nous”

Pour l’ambassadeur* d’Israël en France, Daniel Saada, le rétablissement des relations entre le Maroc et l’Etat hébreu “revêt une importance toute particulière pour nous”. En plus des “relations historiques très fortes qui lient des centaines de milliers de juifs marocains en Israël avec le Royaume”, cette reprise “va ouvrir la porte à une collaboration économique dans les domaines du High Tech, de l’agriculture et de l’innovation mais aussi dans le tourisme ou un important potentiel existe”, a-t-il souligné.

Propos recueillis par Hasna Daoudi

Après la visite au Maroc d’une délégation conjointe américano-israélienne, présidée par Jared Kushner et Meir Ben Shabbat à bord du premier vol direct Tel-Aviv/Rabat, quelles sont les perspectives que représente la reprise des relations entre le Maroc et Israël ?

Cet accord avec le Maroc représente une étape supplémentaire dans la construction d’un nouveau Moyen-Orient où Israël développe des relations d’amitiés et de paix avec les pays de la région. Nous assistons à une période historique ou pas moins de quatre accords de paix ont été signés en quelques mois à peine. Ceci ouvre des perspectives énormes de coopération dans une région qui en a tant besoin.

L’accord avec le Maroc revêt une importance toute particulière pour nous. En effet, en plus des relations historiques très fortes qui lient des centaines de milliers de juifs marocains en Israël avec le Royaume, le Maroc est un pays très important dans la région. Il s’agit d’une des plus grandes populations d’Afrique du nord et d’une plateforme économique majeure pour toute la région. Nous espérons donc que cet accord va ouvrir la porte à une collaboration économique dans les domaines du High Tech, de l’agriculture et de l’innovation mais aussi dans le tourisme ou un important potentiel existe. Par ailleurs, le royaume et notre pays sont très investis en Afrique Sub-saharienne et nous espérons que des collaborations pourront aussi s’y faire entre sociétés Israéliennes et marocaines.

Presque un million d’Israéliens sont d’origine marocaine. Très attachés au Maroc, quel en sera leur rôle dans le cadre de cette reprise?

Les centaines de milliers d’Israéliens d’origines marocaines n’ont jamais oublié le lien qui les rattache au Maroc. La langue, la gastronomie, mais aussi la musique ou la culture marocaines se sont transmis de génération en génération en Israël. Cet accord revêt une importance toute particulière pour cette communauté et il est évident que les juifs d’origine marocaine seront les premiers à tisser des liens économique, culturel et touristique avec le pays de leurs parents. Ils ont déjà tissé les liens entre nos deux peuples et continueront d’oeuvrer à la paix.

Vous avez fait partie de la délégation israélienne lors de la Conférence de paix de Madrid en 1991. Dans quelle mesure le rétablissement des relations entre le Maroc et Israël peut aider à sortir de l’impasse ?

Le rétablissement des relations entre Israël et le Maroc et la normalisation entre Israël et d’autre pays de la région métamorphosent en profondeur le Moyen-Orient et ouvre des perspectives importantes de paix régionale. L’avènement d’une période de stabilité et de sécurité au Moyen-Orient par l’intermédiaire de la multiplication des accords de paix, ainsi que par l’acceptation d’Israël comme nation ayant une place à part entière dans la région permettront de rétablir la confiance nécessaire à la signature d’un accord avec notre voisin Palestinien. Je réitère par la même occasion que ceci reste pour nous un objectif essentiel.

*Ambassadeur par intérim

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite