Sarkozy: “condamnation sans appel” de l’assassinat de Dubaï

Le président français Nicolas Sarkozy a fait part de sa “condamnation sans appel” de “l’exécution” à Dubaï d’un chef du mouvement islamiste palestinien Hamas, lundi à Paris lors d’un conférence de presse commune avec le président palestinien Mahmoud Abbas.

Sarkozy:
"C’est une condamnation sans appel", a déclaré le président français. "Ce genre d’événement ne peut qu’attiser les tensions et n’amène rien de positif. La France est une démocratie et on ne peut pas accepter ça. Et nous ne l’acceptons pas."

Nicolas Sarkozy a indiqué avoir fait part au ministre émirati des Affaires étrangères de cette condamnation.

"Je veux le redire sans aucune ambiguïté, la France condamne toutes les exécutions. Ce ne sont pas des méthodes et rien ne peut justifier ces méthodes", a-t-il insisté.
Mahmoud Al-Mabhouh, l’un des fondateurs de la branche armée du Hamas, a été retrouvé mort le 20 janvier dans un hô tel de Dubaï. Il a été assassiné par un commando, dont les membres présumés étaient détenteurs de passeports européens.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite