Marine Le Pen reconnaît une “erreur stratégique” lors du débat face à Macron

Marine Le Pen a admis avoir fait "une erreur stratégique" dans le débat qui l’opposait à Emmanuel Macron le 18 mai dernier.

Dans une interview accordée à Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV, Marine Le Pen est revenue sur le débat présidentiel de l’entre-deux-tours, le 18 mai dernier face à Macron.

La présidente du Front National évoque d’abord une conjonction d’événements avant de reconnaître une préparation insuffisante ainsi qu’une erreur stratégique.

"C’est une conjonction d’événements: une préparation pas suffisante, un temps de préparation qui n’était pas suffisant, un agenda beaucoup trop chargé et une erreur stratégique que j’assume."

"Je souhaitais mettre en lumière ce que personne n’avait mis en lumière et que les Français vont découvrir dans les mois prochains. Peut-être que les Français seront moins durs avec moi lorsqu’ils se rendront compte que Marine Le Pen avait raison de nous prévenir", déclare-t-elle.

"Macron a été surprotégé par la presse durant toute la campagne. Tous les aspects terriblement dangereux de son projet n’ont jamais été mis en lumière alors que c’était le rôle de la presse. Je voulais insister sur cet aspect et ça a été perçu comme une forme d’agressivité".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite