Attentats contre des touristes en Tunisie: prison à vie pour sept jihadistes

La justice tunisienne a condamné samedi à la prison à vie sept jihadistes reconnus coupables d’implication dans des attentats qui ont tué en 2015 en Tunisie 60 personnes, en majorité des touristes étrangers, a annoncé le parquet.

D’autres Tunisiens ont été condamnés à des peines allant de six mois à 16 ans de prison, et 27 ont été acquittés, a indiqué le porte-parole du parquet Sofiène Sliti. Le parquet a décidé de faire appel, a-t-il ajouté.

Au total, 51 Tunisiens sont jugés dans les deux procès des attentats au musée du Bardo à Tunis le 18 mars 2015 (21 touristes et un agent de sécurité tunisien tués) et dans une station balnéaire de Sousse le 26 juin 2015 (38 touristes tués dont 30 Britanniques).

Les deux procès sont suivis avec une grande attention dans plusieurs pays européens dont étaient originaires de nombreuses victimes. Parmi les touristes tués au musée figuraient quatre Français, quatre Italiens et deux Espagnols.

Les dépositions des accusés lors des audiences ont mis en évidence d’importants liens entre les deux attentats revendiqués par le groupe jihadiste Etat islamique (EI).

Les verdicts ont été rendus après une dizaine d’audiences réparties sur un an et demi devant la cinquième chambre du tribunal de première instance de Tunis. Les accusés dans les deux procès ont été jugés en vertu d’une loi antiterroriste adoptée en 2015.

Dans le procès de l’attaque du Bardo (22 accusés en détention et trois en liberté), trois jihadistes ont été condamnés à la prison à vie pour "homicide volontaire", "participation dans un homicide volontaire" et "agression visant à changer l’aspect civil de l’Etat".

Des peines de prison d’un an à 16 ans ont aussi été prononcées et une dizaine d’accusés ont été acquittés, selon M. Sliti.

Dans le procès de l’attaque contre un hôtel à Sousse, quatre jihadistes ont été condamnés à la prison à vie pour les mêmes motifs. Cinq Tunisiens ont été condamnés à des peines allant de six mois à six ans de prison et 17 ont été acquittés, a précisé M. Sliti.

Au total, 26 personnes sont jugées dans cette affaire, 18 en détention et huit en liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite