Contre le coronavirus, Trump suggère une “injection” de désinfectants ou des UV

Lors du briefing quotidien à la Maison Blanche, un responsable du département à la Sécurité intérieure a présenté des résultats –très préliminaires– d’une étude. Selon cette dernière, la « demi-vie » du Covid-19 (la durée nécessaire pour diviser par deux sa puissance) sur les surfaces et dans l’air est fortement réduite par la chaleur, l’humidité et les UV du soleil. Du côté des désinfectants, l’étude conclut que l’eau de Javel tue le virus en cinq minutes et l’alcool à 90° en trente secondes.

Dans la foulée, Donald Trump s’interroge au micro : « Supposons qu’on frappe le corps avec une grande (quantité) d’ultraviolets ou juste une lumière très forte. Et ensuite j’ai dit, supposons qu’on amène la lumière à l’intérieur du corps, ce qu’on peut faire à travers la peau ou d’une autre façon… » Le président demande des précisions au responsable et continue : « Et puis je vois le désinfectant qui le neutralise en une minute. Est-ce qu’on pourrait faire quelque chose comme ça, avec une injection à l’intérieur ou… presque comme un nettoyage. Car vous voyez, ça (le virus) va dans les poumons… Ça serait intéressant de tester ça. Je voudrais que vous demandiez à des docteurs en médecine s’il y a moyen d’appliquer de la lumière ou de la chaleur pour neutraliser le virus. »

Après le tollé provoqué par ses propos, Donald Trump a assuré, ce vendredi, qu’il était « sarcastique ». Pourtant pendant  plus de deux minutes, il était  fort enthousiaste, demandant à ses médecins de « tester ça ».

Le président américain Donald Trump a affirmé vendredi que ses propos sur de possibles injections de désinfectant pour lutter contre le coronavirus étaient “sarcastiques”.

“Je posais une question de façon sarcastique aux journalistes”, a-t-il affirmé, interrogé dans le Bureau ovale sur ses propos qui ont suscité un véritable tollé.

Un peu plus tôt, sa porte-parole Kayleigh McEnany avait avancé une autre explication, affirmant que les propos du président avaient été “sortis de leur contexte”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite