Trump menace de suspendre le Congrès pour imposer des nominations

Donald Trump a menacé mercredi de suspendre le Congrès américain pour forcer la confirmation de juges et autres nominations, en s’appuyant sur un article de la Constitution américaine jamais appliqué auparavant.

Le Sénat, à majorité républicaine, a suspendu ses séances plénières jusqu’au 4 mai, à cause de la pandémie de coronavirus mais se réunit régulièrement en séance “pro forma” ne rassemblant que quelques sénateurs, qui peuvent toutefois approuver des textes à l’unanimité.

“La Constitution offre un mécanisme pour que le président puisse remplir des postes dans de telles circonstances”, a affirmé Donald Trump. “Le Sénat devrait soit accomplir son devoir et voter sur les candidats soit il devrait suspendre formellement” toutes les séances, y compris “pro forma”, “afin que je puisse faire” ces nominations, a-t-il expliqué.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite