Tapie de nouveau tenté par le foot et la politique

Définitivement blanchi vendredi dans une affaire de banqueroute pour une affaire qui remontait aux années 1990, Bernard Tapie pourrait faire son retour dans les deux domaines qui ont fait sa gloire. “Il n’est pas impossible que je me réinvestisse dans un club de football et je n’exclus pas de me réengager en politique”, a-t-il confié sur France 2 puis dans un entretien au Parisien.

Tapie de nouveau tenté par le foot et la politique
Sur son retour dans le sport, il a fait remarquer qu’il y avait "plein d’autres clubs" de football que l’Olympique de Marseille, qu’il a présidé de 1987 à 1993. Selon lui, le jugement rendu par le tribunal correctionnel de Paris le réhabilite, malgré ses autres condamnations, notamment celle visant le match de football truqué OM-Valenciennes en 1993.

Bernard Tapie s’est présenté en victime d’un complot politique où la gauche et la droite se seraient à l’époque associées contre lui. "La droite ne voulait pas que je gagne la mairie de Marseille au profit de (Jean-Claude) Gaudin (…) À gauche, on ne voulait pas que je fasse à Jospin ce que je venais de faire à Rocard (aux élections européennes de 1994), a-t-il expliqué. Dans ce pays, quand vous avez la droite et la gauche pour vous flinguer, vous avez très peu de chances."

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite