Maroc: ouverture d’une enquête à Taza sur la vaccination de 8 personnes non prioritaires

Le ministère marocain de l’Intérieur a annoncé, samedi, que 8 personnes non prioritaires ont bénéficié de la première dose du vaccin contre la Covid-19 au centre de vaccination “Anoual” de Taza, bien qu’elles ne remplissent pas les conditions spécifiant les catégories ciblées par la première phase de l’opération nationale de vaccination.

Suite à cet incident, un adjoint du Caïd en charge de la deuxième annexe administrative à Taza et un auxiliaire d’autorité ont été suspendus de leurs fonctions, de même qu’il a été décidé de mettre fin à la mission des personnes chargées d’enregistrement et de contrôle des catégories ciblées par l’opération de vaccination au centre “Anoual”, ajoute le ministère dans un communiqué.

Une enquête a été ouverte pour élucider les tenants et aboutissants de cet acte et déterminer ses conséquences juridiques.

Le roi Mohammed VI lancé jeudi la campagne de vaccination, qui s’étirera sur douze semaines, à l’issue desquelles, 80 % des plus de 17 ans auront reçu leur dose. 3.000 centres y seront alloués sur le territoire et 25.000 personnes mobilisées.

Le coup d’envoi de l’opération de vaccination contre la Covid-19 a été donné, samedi au siège de l’état-major général des Forces Armées Royales (FAR) à Rabat, au profit du personnel des FAR et ce, en parallèle avec le démarrage de la campagne nationale de vaccination.

Les membres des FAR ont reçu la première dose du vaccin anti-Covid-19 dans le plein respect des mesures préventives (port de masques de protection, distanciation physique et désinfection), conformément aux mesures adoptées par les autorités sanitaires.

A cette occasion, le colonel Ridouane Zahnoune, médecin-chef du quartier général des FAR, a indiqué qu’en application des hautes instructions royales , Chef suprême et Chef d’Etat-Major général des FAR, le bataillon du quartier général des FAR s’est employé à organiser cette opération à travers trois postes de vaccination équipés du matériel nécessaire et des cadres ayant reçu la formation adéquate pour garantir l’efficacité requise.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite