COP26: Obama déplore le manque d’ambition de la majorité des pays

 La majorité des pays ont manqué d’ambition pour mettre en œuvre l’accord de Paris sur le climat, a déploré lundi l’ancien président américain Barack Obama, invité à prendre la parole à l’occasion de la journée de l’adaptation de la COP26 à Glasgow.

Il y a eu certes des progrès depuis l’accord de Paris en 2015, a-t-il reconnu, mais “nous n’en avons pas fait assez face à cette crise et nous allons devoir en faire plus”, notant que “s’il y a une chose qui devrait transcender nos différences c’est bien le réchauffement climatique”.

M. Obama a par ailleurs rendu un vibrant hommage au mouvement de protestation des jeunes pour le climat et à son égérie suédoise Greta Thunberg, appelant les jeunes à “canaliser leur colère et leur frustration pour pousser vers davantage de réalisations, parce que c’est une nécessité”.

Il a également exhorté les jeunes à s’impliquer en politique, à “faire pression sur les entreprises” et à “persuader les gens qui ne sont pas d’accord ou qui sont indifférents”, car “nous ne pouvons pas nous permettre le désespoir”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite