M. Qotbi: “Nous avons réussi à faire de Rabat la capitale artistique de l’Afrique”

"Cela s’est réalisé grâce à de grandes expositions et plusieurs projets qui continueront à faire rayonner notre ville lumière" à l’échelle du continent, a-t-il relevé lors d’un point de presse consacré à la présentation du bilan et perspectives de la FNM après cinq ans d’activité.

"Partout à travers le Royaume, des musées en souffrance, des lieux de mémoire superbes parfois presque à l’abandon, ont retrouvé la vie. De Tanger à Safi ou à Tétouan, de Rabat à Marrakech, Fès ou à Meknès, leur restauration et leur réouverture permettent à un large public de retrouver le chemin des musées et d’y redécouvrir toute la richesse de notre patrimoine marocain et de ses richesses régionales", s’est-il félicité.

M. Qotbi a également noté que la FNM a signé des conventions et collaboré à l’organisation de grandes manifestations, en partenariat avec des établissements aussi prestigieux que le Musée du Louvre, et a en outre accueilli des expositions exceptionnelles, parfois une première dans le monde arabe, à savoir les œuvres de Giacometti, Goya, Picasso et les Impressionnistes.

"Nous avons pu également faire briller nos talents et nos trésors artistiques à l’étranger qu’il s’agisse du +Maroc contemporain+ de l’Institut du Monde Arabe (IMA) ou des chefs d’œuvre de notre patrimoine au Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem) ou dans les Emirats", a-t-il fait savoir.

De son côté, le directeur du Musée Mohammed VI, Abdelaziz Al Idrissi a relevé que durant les cinq ans d’existence du musée, une cinquantaine d’activités à l’échelle nationale et internationale ont été réalisées, notamment une trentaine d’expositions temporaires et cinq musées rénovés et restaurés. La plus grande réalisation est la Biennale de Rabat, a-t-il dit, soulignant que la FNM dispose actuellement d’une dizaine de musées opérationnels.

Il a par ailleurs passé en revue les différentes expositions organisées depuis 2014 jusqu’à 2019, commençant par l’exposition "Cent ans de création" jusqu’à "Trésors de l’Islam en Afrique : De Tombouctou à Zanzibar".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite