Libye: le pape François souhaite le succès du dialogue et du cessez-le-feu

Le pape François a exprimé dimanche l’espoir que le dialogue inter-libyen puisse mettre fin à “la longue souffrance du peuple” dans ce pays et permettre de “respecter et concrétiser” le récent accord de cessez-le-feu conclu entre les parties.

“Les réunions du Forum du dialogue politique qui voient impliquées toutes les parties” en conflit en Libye “débutent à Tunis”, a déclaré le pape à l’issue de la prière dominicale de l’Angélus, place Saint-Pierre au Vatican.

“Vu l’importance de l’événement, je souhaite vivement qu’en ce moment aussi délicat puisse être trouvée une solution à la longue souffrance du peuple libyen et que le récent accord concernant un cessez-le-feu permanent soit respecté et concrétisé”, a conclu le pape, invitant à prier “pour (…) la paix et la stabilité en Libye”.

La Libye est engluée dans une crise inextricable depuis la chute en 2011 du régime de Mouammar Kadhafi, déchirée entre deux pouvoirs rivaux: le Gouvernement d’union nationale (GNA), reconnu par l’ONU et basé à Tripoli, et le camp du maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l’Est.

Il y a 15 jours, un accord de cessez-le-feu permanent a été signé à Genève sous l’égide des Nations Unies et les délégations militaires des deux camps se sont entendues sur une feuille de route pour appliquer cet accord, selon l’ONU.

Parallèlement à ces discussions militaire, un Forum du dialogue politique doit rassembler à partir de lundi en Tunisie des personnalités libyennes de tous bords pour un règlement de la crise dans ce pays nord-africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite