Le CCME lance une série de conférences-formations sur le thème “Sahara marocain : vérité et histoire”

A l’occasion du 46e anniversaire de la Marche verte, le CCME et la FSJES lancent une série de conférences de formation sur le thème “Sahara marocain : vérité et histoire”. 

Dans le cadre de la convention signée entre le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales (FSJES) de Rabat, une série d’une trentaine de vidéo-conférences est ainsi programmée.

Ces conférences vont offrir l’opportunité à un large public d’accéder à l’étude et  à l’analyse de l’histoire de la question du Sahara marocain et mettre en lumière les données sur le développement socio- économique et humanitaire dans les provinces du sud, ainsi que les transformations du contexte régional et international, les rapports des organisations internationales et les traités liés à la question de la souveraineté nationale.

Un focus spécial sera consacré au contenu de l’initiative d’autonomie et les recommandations du rapport de la Commission Spéciale sur le Modèle de Développement qui visent à poursuivre le processus de développement des régions du sud du Royaume à différents niveaux.

Ces conférences ont pour objectif de mettre à la disposition du public les bases nécessaires pour plaider la question de l’intégrité territoriale du Royaume.

Elles seront diffusées à partir du 5 novembre 2021 sur AwacerTV, la plateforme numérique dédiée à l’immigration et aux Marocains du monde lancée par le CCME. La diffusion se fera également assurée par les sites numériques partenaires et les chaînes publiques.

Quant à la réflexion menée pour la programmation des séries de formations, M. Abdellah Boussouf, Secrétaire général du CCME, a souligné que “le lancement des formations sur les plateformes numériques a été dicté par trois dimensions déterminantes”.

La première est liée à l’attachement exceptionnel à la mère patrie que les Marocains du monde expriment au quotidien et à toutes les occasions.

La deuxième dimension a trait à la place de la question du Sahara marocain dans la conscience des Marocains du monde, ce que le Roi a exprimé à plus d’une reprise, notamment dans son discours à l’occasion du 30e anniversaire de la Marche Verte (2005).

« Nous nous félicitons du rôle efficace de notre communauté résidant à l’étranger, que Nous considérons comme un atout majeur pour le Maroc nouveau. Mieux encore, Nous la voyons à l’avant-garde des acteurs, qui tout en restant fermement attachés à leur identité marocaine authentique, se sont voués avec une totale sincérité au développement de notre pays et à la défense de son intégrité territoriale et de son rayonnement international », avait-Il affirmé.

La troisième dimension est quant à elle liée à l’objectif que le CCME s’est fixé, celui de fournir une connaissance scientifique précise et structurée pour les Marocains du monde, et à travers eux au monde entier, sur la question du Sahara marocain afin de se familiariser avec son histoire, identifier tous les facteurs qui lui sont associés et s’informer sur les efforts que le Maroc fournit pour parvenir à la paix et au développement aux niveaux régional et mondial ».

Le programme de formation a pour objectif de familiariser les jeunes Marocains avec l’histoire et la géographie des provinces du sud du Royaume, et à prendre connaissance des données économiques, culturelles et sociales, ainsi que du niveau de développement des provinces du sud depuis leur pays d’accueil.

Ces conférences visent également à apporter une compréhension globale de l’histoire des relations maroco-algériennes et à s’arrêter sur les différentes étapes historiques du soutien marocain à l’Algérie sous ses diverses formes et les rôles que cette dernière a joué et joue encore dans le financement du front du Polisario et son exploitation pour faire obstacle au processus de développement des différentes régions du Royaume depuis des décennies.

Ces conférences visent également à étudier le cheminement historique de la question de l’intégrité territoriale et à mettre en évidence les propositions pour résoudre ce conflit, notamment le plan d’autonomie prôné par le Royaume.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite