La tenniswoman tunisienne Ons Jabeur vend sa raquette pour aider son pays

La tenniswoman tunisienne Ons Jabeur, première femme arabe qualifiée en quarts de finale à Wimbledon, a annoncé lundi vendre sa raquette pour aider les hôpitaux de son pays, confronté à un nombre record de contaminations à la Covid-19.

La somme récoltée sera réservée à acheter “médicaments et équipements médicaux nécessaires”, a indiqué la joueuse, précisant qu’elle y ajoutera un don personnel lors de la vente.

La raquette mise en vente à 2.000 dinars (environ 610 euros) vers midi lundi, avait atteint, deux heures plus tard, la somme de 7.270 dinars (environ 2.210 euros), selon la militante Hajer Driss, qui s’occupe de récolter les dons.

La raquette, qui a servi à battre tour à tour Venus Williams (sacrée cinq fois à Wimbledon), Garbine Muguruza (lauréate en 2017) et Iga Swiatek (9e et vainqueur de Roland-Garros 2020), est mise aux enchères pour une durée fixée pour le moment à 48 heures, a précisé Mme Driss.

Les hôpitaux publics tunisiens sont actuellement confrontés à un afflux inédit de patients, et ne peuvent plus répondre à tous les besoins en raison du manque de personnel et d’équipements.

La Tunisie, qui a le taux de mortalité liée à la Covid-19 “le plus élevé” de la région selon l’Organisation mondiale de la santé, en est actuellement à plus de 16.000 décès pour 12 millions d’habitants.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite