Burkina : les putschistes annoncent la destitution du président Kaboré et la suspension de la Constitution

Le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR), c à sa tête le lieutenant-colonnel Henri Damiba, a annoncé lundi la destitution du président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré et la suspension de la Constitution.

Dans une déclaration diffusée par la télévision nationale du Burkina, le porte-parole du MPSR, le capitaine Sidsoré Kader Ouédraogo, justifie au nom du lieutenant-colonel Paul Henri Sandaogo Damiba, la prise du pouvoir, par “l’incapacité manifeste” du pouvoir à enrayer les attaques terroristes.

Le MPSR a également annoncé la suspension de la Constitution, la dissolution du gouvernement et de l’Assemblée nationale, la fermeture des frontières aérienne et terrestres, et le couvre-feu à partir de 21h à 05h, rapporte l’agence d’information du Burkina AIB.

L’agence avait indiqué auparavant, en citant des sources concordantes, non encore confirmées officiellement, que le président Roch Marc Christian Kaboré a “été mis aux arrêts et placé en isolement».

Des soldats se sont mutinés dimanche dans plusieurs casernes du Burkina Faso, dont celles de Sangoulé Lamizana et de Baba Sy, pour réclamer le départ des chefs de l’armée et des “moyens adaptés” à la lutte contre les jihadistes.

Des mutineries ont également eu lieu à la base aérienne de Ouagadougou, ainsi qu’à Kaya et Ouahigouya, dans le nord du Burkina où sont en majorité concentrées les attaques jihadistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite