Bappi Lahiri, la légende du disco de Bollywood, s’éteint à 69 ans

Le célèbre chanteur-compositeur indien Bappi Lahiri, connu pour ses rythmes disco synthétisés, est décédé, mardi soir, dans un hôpital de Mumbai à l’âge de 69 ans.

Né au Bengale occidental, Lahiri a fait ses débuts avec la composition de la musique du film bengali “Daadu” avant de se lancer dans l’univers bollywoodien avec le film, Nanha Shikar.

Bappi, l’une des figures les plus influentes de la musique de film indienne, a été un pionnier du disco dans le Bollywood des années 80 et 90, composant des bandes sonores à succès pour des films tels que Disco Dancer, Dance Dance, Chalte Chalte et Namak Halaal ou encore Sharaabi.

La star avait également prêté sa voix au doublage en hindi de stars de films hollywoodiens. Il a également collaboré avec des stars internationales comme le rappeur américain Snoop Dogg et la chanteuse britannique Samantha Fox.

Le Premier ministre indien Narendra Modi lui a rendu hommage mercredi , estimant que sa musique “touchait tout le monde, exprimait à merveille maintes émotions”, au point que “toutes les générations pouvaient s’identifier dans ses œuvres”.

Les hommages des stars de Bollywood à Bappi Lahiri ont afflué des l’annonce de la nouvelle de sa mort. Shah Ruk khan, Akshay Kumar ou encore Jay Devgn ont indiqué avoir perdu un autre joyau de l’industrie de la musique indienne dont la voix a enchanté des millions de personnes.

Sur Twitter également, le compositeur oscarisé A.R. Rahman a rendu hommage au “roi du disco du cinéma hindi”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite