Le Maroc dénonce l’attaque perpétrée à Nice

Le Royaume du Maroc dénonce l’attaque perpétrée ce samedi à Nice et exprime sa solidarité et sa compassion aux victimes et à leurs familles, indique le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger.

Le Royaume du Maroc appelle à “dépasser le contexte délétère et le climat tendu autour de la religion et invite les différentes parties à faire preuve de modération, de sagesse et de respect de l’altérité”, précise le ministère dans un communiqué.

Trois personnes ont été tuées, dont au moins une égorgée, jeudi à l’intérieur de la basilique Notre-Dame de Nice, lors d’une attaque au couteau dont l’auteur, un jeune migrant Tunisien, a été arrêté.

Cet attentat survient deux semaines après la décapitation de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie dans un collège de Conflans-Saint-Honorine (région parisienne), assassiné par un jeune réfugié Russe tchétchène après avoir montré des caricatures de Mahomet aux élèves d’une de ses classes, dans le cadre de son enseignement.

Le parquet national antiterroriste (Pnat) a ouvert une enquête pour “assassinat en relation avec une entreprise terroriste”, “tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste” et “association de malfaiteurs terroriste criminelle”.

Le même jour, un homme muni d’une arme de poing a été abattu par la police à Avignon après avoir menacé des passants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite