La DGSN marocaine consacre l’approche de la communication institutionnelle et de l’ouverture sur les médias et la société civile

La Direction générale de la sûreté nationale marocaine (DGSN) a consacré au cours de 2021 l’approche de la communication institutionnelle et de l’ouverture sur les médias et société civile, de façon à garantir l’implication de tous les acteurs au renforcement de la sécurité.

Dans ce cadre, les districts de police et les services de la sûreté publique ont tenu, au cours de 2021, des réunions de coordination et de concertation avec 14.132 associations civiles et 53 instances syndicales locales, en vue d’examiner les problèmes et les questions liés à la chose sécuritaire, souligne la DGSN dans un communiqué dressant son bilan au titre de l’année 2021.

De même, les services de police chargés des médias ont réalisé 4.463 activités de communication dont 2.340 couvertures médiatiques au profit des médias nationaux, des chaînes et agences de presse étrangères et des sociétés de production cinématographique.

Ils ont également publié 476 tweets et posts (Facebook) sur les comptes officiels de la sûreté nationale, 106 mises au point pour réfuter les fake news portant atteinte au sentiment de sécurité et 1.541 communiqués, informations et dossiers de presse sur différentes questions liées aux préoccupations des citoyens et leurs attentes par rapport au service public de police.

Les médias de police ont joué un rôle important dans la mise en œuvre des mesures sécuritaires relatives à l’état d’urgence sanitaire.

Dans ce sens, 51 communiqués de presse sur les statistiques relatives aux procès enregistrés dans le cadre de la lutte contre la falsification des tests PCR ou de pass sanitaires ont été publiés, en plus de la réalisation de reportages et produits médiatiques mettant en avant les efforts des services de la sûreté nationale dans la protection des citoyens de la propagation de la Covid-19.

Dans le cadre de la poursuite du choix de la diversification de ses canaux de communication institutionnelle, la DGSN a veillé à consolider sa présence sur les plateformes et réseaux sociaux. Ainsi, le nombre d’abonnés de la Direction sur Twitter s’élève à 317.074 en 2021, en hausse de 40% par rapport à l’année d’avant, et avec un total de 1.061 tweets liés aux efforts consentis dans le domaine sécuritaire.

S’agissant de Facebook, le nombre d’abonnés sur la page officielle de la DGSN s’élève à 282.638 pour seulement 191.903 l’année précédente.

Concernant la “Revue de Police”, quatre éditions sont parues en 2021 en formats papier et électronique, disponible sur “IOS” et “Android”, abordant des thématiques actuelles répondant aux attentes des lecteurs.

Ainsi, le numéro 39 a mis la lumière sur les efforts des services de Sûreté et les structures de Sûreté dans les provinces du Sud du Royaume, tandis que le n° 40 s’est penché sur les aspects de réforme policière intégrée du système sécuritaire, selon une vision perspicace et sage de SM le Roi Mohammed VI.

Quant au n° 41, il s’est arrêté sur l’expérience de la DGSN en matière de sécurité des grands événements à vocation internationale, alors que le n°42, qui sera publié à l’occasion de la nouvelle année, mettra en exergue la cybersécurité et les menaces numériques de nouvelle génération.

En appui aux piliers de la police de proximité, les services de Sûreté nationale ont organisé un ensemble d’initiatives au profit de 36 enfants ayant exprimé sur les médias et sur les réseaux sociaux leur fierté vis-à-vis du métier de policier et leur espoir de porter, un jour, son uniforme. Des réceptions ont été organisées en leur honneur dans les préfectures, les districts et les commissariats de police durant lesquelles ils ont reçu des uniformes complets ainsi que des tablettes électroniques.

En vue d’immuniser la génération montante contre les divers risques de délinquance, la DGSN a mis en place un package pédagogique dédié aux campagnes de sensibilisation en milieu scolaire, à travers l’élaboration et la distribution des bandes dessinées sur les dangers du terrorisme, de l’extrémisme et du hooliganisme ayant profité à 240.406 élèves, issus de 6.164 établissements scolaires dans les différentes régions du Royaume au titre de l’année scolaire 2020-2021.

L’annonce du bilan de l’année 2021 de la DGSN vient consacrer l’approche de communication adoptée ces six dernières années par les services de Sûreté nationale, en vue de mettre en avant les efforts déployés pour assurer la sécurité des citoyens, les réalisations dans le domaine de la modernisation des services et des structures sécuritaires et les mécanismes de mise en œuvre de la bonne gouvernance dans la gestion des ressources humaines et financières dans le service public de police, ainsi que les projets programmés au titre de l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite