Attaque contre des Kurdes à Paris: la Turquie proteste contre la présence de politiques à la manifestation

Le ministre turc des Affaires étrangères a protesté ce jeudi auprès de son homologue française Catherine Colonna contre la présence de responsables politiques français lors du rassemblement du 24 décembre à Paris après la mort de trois Kurdes dans une fusillade dans le Xe arrondissement de la capitale.

Des milliers de personnes avaient pris part à la manifestation, marquée par de violents heurts, au lendemain de la mort de deux hommes et une femme, abattus rue d’Enghien à Paris par un homme de 69 ans, mis en examen et placé en détention provisoire pour “assassinat et tentative d’assassinat en raison de la race, de l’ethnie, de la nation ou de la religion.”

La ministre française a indiqué que le PKK, inscrit sur la liste européenne des organisations terroristes, devait être distingué d’autres mouvements kurdes non-violents”, selon un communiqué du quai d’Orsay.

Elle a également précisé à son homologue que “la protection des emprises diplomatiques turques sur l’ensemble du territoire national [a] été rehaussée”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite