Macron vertement interpellé par un médecin de la Pitié-Salpêtrière sur la crise des hôpitaux

En visite à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, où est mort un Français testé positif au coronavirus, Emmanuel Macron a été interpellé par un neurologue au sujet des moyens alloués aux hôpitaux.

“Les personnels hospitaliers, le corps soignant dans son ensemble, a fait tous les efforts nécessaires. Nous sommes au bout. (…) On a besoin d’un choc (…) d’attractivité”, a affirmé le neurologue François Salachas, l’un des membres du collectif inter-hôpitaux.

“Quand il a fallu sauver Notre-Dame, il y avait beaucoup de monde pour être ému. Là il faut sauver l’hôpital public, qui est en train de flamber à la même vitesse que Notre-Dame a failli flamber. Ça s’est joué à rien et là, en ce moment, ça se joue à rien”, s’est-il alarmé.

Sur la capacité de la France à réagir face au risque actuel d’épidémie de coronavirus, “sans injection de moyens rapide, nous ne pourrons pas faire face à ce type de crise”, a estimé le neurologue.

“Vous pouvez compter sur moi. L’inverse reste à prouver”, a-t-il dit au chef de l’État, qui en retour a déclaré le croire “sur parole”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite