confinement: le frère de l’ancien ministre Moncef Belkhayat condamné à 1 ans de prison ferme

Le frère de Moncef Belkhat, ex-ministre des Sports et de la Jeunesse, a été condamné, mercredi 22 avril,  à un an de prison ferme pour violation de confinement récidive et pour outrage et insultes à agent d’autorité dans l’exercice de ses fonctions.

Ismaël Belkhayat, a également été condamné à une amende de 500 dirhams.

Depuis le 20 mars et jusqu’au 20 mai, le Maroc a mis en place un confinement obligatoire, sauf pour ceux disposant d’un sauf-conduit dérogatoire, un document officiel dont ne disposait pas Ismaël Belkhayat, lors d’un contrôle policier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite