Washington demande à Moscou de “cesser son soutien” au régime Maduro

Le secrétaire d’Etat américain Michael Pompeo a exhorté la Russie mercredi à "cesser son soutien" au régime de Nicolas Maduro sur fond de violentes manifestations à Caracas.

Dans un entretien téléphonique avec son homologue russe Sergey Lavrov, M. Pompeo a demandé à la Russie de "rejoindre les autres nations, y compris la grande majorité des pays de l’Hémisphère occidental, en quête d’un avenir meilleur pour le peuple vénézuélien", rapporte dans un communiqué la porte-parole du département d’Etat, Morgan Ortagus.

Durant cette conversation, poursuit le communiqué, M. Pompeo a "souligné que l’intervention de la Russie et de Cuba est de nature à déstabiliser le Venezuela" et les relations entre Moscou et Washington.

Le secrétaire d’Etat a rappelé la déclaration du 30 avril du ministre russe des Affaires étrangères qui avait appelé à la fin des violences et apporté son soutien au retour de la stabilité et de la prospérité au Venezuela, fait observer Mme Ortagus.

Plus tôt dans la journée, M. Pompeo avait prévenu que les Etats-Unis seraient prêts "si nécessaire" à faire intervenir l’armée américaine au Venezuela.

"Une intervention militaire est possible. Si c’est nécessaire, c’est ce que feront les Etats-Unis", a-t-il dit concernant la crise au Venezuela où des affrontements ont éclaté mardi peu après que le président par intérim Juan Guaido ait annoncé qu’un groupe militaire s’était rebellé contre le régime de Nicolas Maduro.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite