Un rapport “sensible’’ sur la restitution d’œuvres d’art africain remis à l’Elysée

Un rapport ‘’sensible’’ sur la restitution d’œuvres d’art africain sera remis vendredi à l’Elysée, parmi ses recommandations la mise en œuvre du retour de certains objets d’Afrique subsaharienne dans leur pays d’origine.

Le président français Emmanuel Macron avait confié en mars dernier à deux experts culturels la mission d’étudier la restitution à des pays africains d’oeuvres d’art se trouvant en France.

Deux personnalités du monde de la culture se sont vues confiées cette délicate mission. L’historienne d’art Bénédicte Savoy, membre du Collège de France, et l’écrivain et universitaire sénégalais Felwine Sarr ont été invités à mener une réflexion sur le sujet en consultant des spécialistes en Afrique et en France.

Cette mission traduit l’engagement pris par le chef de l’Etat français lors d’un discours en novembre 2017 à Ouagadougou, de rendre certaines œuvres.

«Le patrimoine africain (…) doit être mis en valeur à Paris, mais aussi à Dakar, Lagos, Cotonou (…) Ce sera l’une de mes priorités. D’ici cinq ans, je veux que les conditions soient réunies pour un retour du patrimoine africain à l’Afrique», avait-il alors annoncé.

Selon les médias français, ce rapport qui sera remis à la présidence française est attendu avec ‘’inquiétude’’ dans les milieux des musées et galeries en France, certains disposant de très importantes collections africaines.

Les mêmes sources avancent que pas moins de 46.000 objets, entrés dans les collections des musées français entre 1885 et 1960, pourraient être rendus à leur pays d’origine.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite