Un journaliste algérien de Canal Algérie, qui couvre le Hirak, licencié pour “surpoids”

"Je confirme mon départ de Canal Algérie après 14 années passées en son sein", a écrit le journaliste sur sa page FB, avant d’ironiser: "La raison invoquée pour le non renouvellement de mon contrat a été, étonnamment, mon surpoids actuel."

"Je ne suis malheureusement pas dupe. Je sais assez que mon travail de couverture du Hirak et le documentaire que je réalise en dehors des murs de Canal Algérie n’étaient pas bien reçus par ma direction. Je ne regrette pas mes années passées à la télévision publique algérienne (…) Je ne me considère pas comme une victime. On m’a demandé de partir, je m’en vais, dignement, je l’espère. Je le fais, le cœur apaisé et la conscience tranquille, en sachant que j’ai fait mon devoir de journaliste", ajoute-il.

Et de conclure: "Çe n’est pas la fin de mon aventure, c’est le début d’autre chose pour moi. Pour finir, mes pensées vont aux réelles victimes: tous ceux et celles qui sont emprisonnés aujourd’hui en raison de leurs convictions politiques."

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite