TF1 autorisée à couper ses JT avec de la publicité

"Dans la mesure où, il y a dix ans, TF1 occupait une position dominante sur le marché publicitaire, des restrictions lui avaient été imposées, l’empêchant de bénéficier de ces coupures publicitaires dans ses JT" que les autres chaînes avaient le droit de diffuser, a expliqué à l’AFP Nathalie Sonnac, conseillère au CSA. "Aujourd’hui, TF1 n’occupe plus la même position dominante, alors le CSA lui a accordé son entrée dans le régime de droit commun. Il n’y a plus d’exception".

Les coupures dans les JT de Jean-Pierre Pernaut et de Gilles Bouleau pourraient cependant rester rares. Le groupe n’a pas pris de décision à ce stade sur le fait d’introduire effectivement ces coupures, "puisque aucun des concurrents ne le fait", a indiqué une source proche du dossier à l’AFP.

TF1 devrait les réserver à des soirées exceptionnelles, compte tenu du risque de perte d’audience lié à ces nouvelles pages de pub, selon la même source.

Par ailleurs, TF1 ne pourra toujours pas diffuser plus de 12 minutes de publicité par heure, un plafond valable pour toutes les chaînes.

Sur un marché global de 1,3 milliard d’euros pour la publicité à la télévision, cette modification de sa convention de diffusion devrait permettre à TF1 de vendre entre 10 et 40 millions d’euros de publicité supplémentaire chaque année, selon le CSA.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite