Syrie: Macron juge “inacceptables” les critiques d’Assad contre la France

Le président français Emmanuel Macron a qualifié mardi d’"inacceptables" les vives critiques prononcées la veille par le président syrien Bachar al-Assad, qui a accusé la France de "soutien au terrorisme".

"Nous avons été cohérents depuis le début", en luttant contre un seul ennemi, "Daech", acronyme arabe du groupe Etat islamique, en Syrie, a déclaré M. Macron devant la presse après avoir reçu le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg.

"Je ne crois pas qu’on puisse construire une paix durable et une solution politique sans la Syrie et les Syriens. Je ne crois pas pour autant que la Syrie se résume à Bachar al-Assad", a assuré ensuite Emmanuel Macron. Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves le Drian avait déjà répondu à Bachar al-Assad dans la nuit de lundi à mardi. "Quand on a passé son temps à massacrer son peuple, on a généralement un peu plus de discrétion", a lancé le patron du quai d’Orsay.

"La France a été le porte-étendard du soutien au terrorisme en Syrie dès les premiers jours" du conflit, avait estimé lundi Bachar al-Assad, en référence au soutien apporté par Paris aux rebelles qui luttent contre son régime depuis 2011 et que Damas qualifie de "terroristes". "Elle n’est pas en position de donner une évaluation d’une conférence de paix", avait-il ajouté à Damas.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite