Saad Lamjareed victime d’un “traquenard” ?

La star marocaine de la chanson, Saad Lamjareed, pourrait bien être victime d’un "traquenard". Sous le coup d’une accusation de « viol » avec « séquestration », le chanteur, qui se trouve à Paris depuis le 22 octobre, a été placé en garde à vue ce mercredi 26 octobre.

Selon nos informations, l’affaire commence dans la nuit du 25 au 26 octobre, une jeune femme dont la nationalité est encore inconnue a quitté la chambre d’hôtel du chanteur au petit matin pour aller déposer une plainte au commissariat du 17ème arrondissement pour "viol" et "séquestration".

Cette affaire pourrait bien révéler un "traquenard" dans lequel serait tombé le chanteur.

Le succès fulgurant de la star marocaine a fait non seulement des jaloux mais a été la source de quelques désagréments pour le chanteur. Laissons à Saad Lamjareed le bénéfice du doute avant de nous prononcer sur le fond.

Un avocat parisien de renom qui plaide devant les juridictions françaises et de nombreuses juridictions étrangères a été chargé de la défense de Saad lamjareed. L’ambassade du Maroc à Paris suit l’affaire de près.

Jusqu’à l’écriture de ces lignes, le spectacle de la star marocaine au palais des Congrès n’a pas été annulé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite