Mustapha Ramid : “La pratique quotidienne révèle un progrès notable dans le domaine des droits de l’Homme au Maroc”

La pratique quotidienne révèle un progrès notable dans le domaine des droits de l’Homme au Maroc, a affirmé mardi à Rabat le ministre d’État chargé des droits de l’Homme, Mustapha Ramid. L’exécutif veille à ce que les droits humains soient une partie intégrante des politiques publiques par le biais des instances compétentes et des lois pertinentes conformément à la Constitution, a affirmé le ministre qui répondait à une question orale sur "les efforts du gouvernement pour faire connaître les droits de l’Homme".

Il a en effet cité l’action du Conseil national des droits de l’Homme et ses mécanismes, l’Institution du Médiateur et l’Autorité pour la parité et la lutte contre toutes les formes de discrimination, soulignant qu’aujourd’hui, le gouvernement œuvre pour assurer garantir plus efficacement et plus globalement les droits économiques et sociaux.

Le ministre a en outre abordé l’adoption du Plan d’action national en matière de démocratie et des droits de l’Homme dont l’objectif est de favoriser l’ancrage de la culture du respect des droits humains. Cette stratégie, a-t-il fait savoir, sera dotée d’un plan exécutif afin d’en assurer la mise en œuvre. Il a affirmé que les droits de l’Homme représentent une question sociétale qui concerne à la fois le gouvernement, la société civile et les institutions. Il a à cet égard fait part de son engagement à poursuivre les actions visant la promotion des droits humains, tout en consolidant les liens de communication avec les acteurs nationaux et internationaux concernés.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite