Manuel Valls “ne connaît pas Barcelone” (Puigdemont)

L’ancien Premier ministre français Manuel Valls, qui devrait annoncer mardi sa candidature à la mairie de Barcelone, "ne connaît" pas cette ville, a lancé mardi l’ex-président de la Catalogne Carles Puigdemont depuis Bruxelles.

"Je respecte la liberté de tous les citoyens européens d’utiliser les règles du jeu de la démocratie", a dit M. Puigdemont, lors d’un entretien à l’AFP à l’occasion de la publication d’un livre sur la crise catalane.

"Peut-il être candidat? Oui, mais c’est un candidat qui ne connaît pas Barcelone, qui n’est pas connu à Barcelone, et qui par contre est connu en France et qui connaît la France", a-t-il poursuivi en français.

"Pour savoir qui est Manuel Valls, ce qu’il peut offrir, il suffit d’écouter ce que disent les Français" à propos de lui, a dit l’ex-dirigeant catalan, qui s’était exilé en Belgique après la tentative avortée de sécession de la région fin 2017.

Pour avoir une idée "de ce que veut appliquer Manuel Valls à une ville qu’il ne connaît pas, il suffit de voir quelle est l’opinion de ses compatriotes français sur son activité, ses engagements, sa politique", a-t-il ajouté.

Manuel Valls devrait faire état à 19h00 locales (17h00 GMT) de sa candidature au Centre de culture contemporaine de Barcelone, dans le centre historique de la deuxième ville d’Espagne où il est né il y a 56 ans.

S’il se présente comme attendu, sa tentative – une candidature municipale après une carrière politique dans un autre pays – serait inédite à ce niveau en Europe.

Les élections municipales en Espagne sont prévues en mai 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite