Macron va envoyer les militaires à La Réunion “pour rétablir l’ordre public”

« Ce qui se passe depuis samedi à La Réunion est grave. » Emmanuel Macron a promis mercredi soir la mobilisation de militaires dès jeudi « pour rétablir l’ordre public » face aux violences qui secouent depuis samedi l’île en marge du mouvement des Gilets jaunes. « On ne peut pas accepter les scènes que nous avons vues », a poursuivi le chef de l’État sur son compte Twitter.

Le mouvement des Gilets jaunes a continué à paralyser mercredi l’île où il s’accompagne, malgré l’instauration d’un couvre-feu nocturne jusqu’à vendredi, d’une flambée de « violences urbaines » comme l’île n’en avait plus connue depuis près de trente ans.

Les blocages routiers ont succédé mercredi aux violences commises la nuit par « des bandes de jeunes gens qui n’ont rien à voir avec le mouvement dit des Gilets jaunes », a précisé le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

Au total, depuis le début des violences, il y a eu « 109 interpellations, 30 blessés parmi les forces de l’ordre, 16 policiers, 14 gendarmes, à peu près une cinquantaine de barrages, un millier de manifestants », a énuméré M. Griveaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepteLire la suite