Le festival de cinéma américain de Deauville récompense “The Rider” de Chloé Zhao

Le 43e festival du cinéma américain de Deauville a couronné samedi "The Rider", un film dans lequel la réalisatrice sino-américaine Chloé Zhao se penche sur un Etat qui a voté pour Donald Trump, le Dakota du sud.

"Ce film nous a paru extrêmement puissant avec un mélange de poésie, beaucoup d’humanité et une réflexion politique", a déclaré le président du jury, le réalisateur français Michel Hazanavicius ("The Artist"), juste avant d’annoncer le prix.

Dans ce film, Brady, incarné par un vrai vacher, Brady Jandreau, doit abandonner son rêve de devenir professionnel après un accident qui a failli lui coûter la vie. Il veut s’en sortir et ne surtout pas finir comme son père, qui a sombré dans l’alcoolisme et le poker, dilapidant l’argent qui doit permettre de soigner sa soeur handicapée mentale.

"En tant que cinéaste, ma motivation première est, non pas de prendre parti, mais de jeter des ponts entre des parties qui s’ignorent. C’est ce qui me passionne", avait déclaré en mai la réalisatrice à Courrier international alors qu’elle présentait "The Rider" à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes.

Un autre film s’est fait remarquer à Deauville samedi soir. "A Ghost Story", troisième long métrage de David Lowery, a reçu à la fois le Prix du jury de Michel Hazanavicius, conjointement avec un autre film, celui de la critique et celui du jury de la révélation présidé par Emmanuelle Bercot.

En 2016, pour sa 42e édition, le festival avait récompensé "Brooklyn Village", huitième film d’Ira Sachs.

Atlasinfo avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite