Le Qatar offre 24 blindés au Burkina pour lutter contre le jihadisme

Ces véhicules de transport de troupes, de type Storm, permettront "de combattre l’adversité dans laquelle nous vivons", a assuré le ministre de la Défense Chérif Sy.

Acheminés par des avions de l’armée de l’air du Qatar, ils vont "renforcer les équipements et les capacités opérationnelles" des forces armées nationales, selon l’état-major général du Burkina.

Fin décembre, le Qatar avait déjà fait don de 24 véhicules blindés Storm, au Mali, pays voisin du Burkina, confronté à une importante menace jihadiste.

Le Burkina Faso est confronté depuis quatre ans à des attaques de plus en plus fréquentes et meurtrières, attribuées à des groupes jihadistes, dont Ansarul Islam, le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) et l’État islamique au grand Sahara (EIGS).

D’abord concentrées dans le Nord du pays, ces attaques ont ensuite visé la capitale et d’autres régions, notamment l’Est, et fait depuis 2015 près de 440 morts, selon un décompte de l’AFP.

L’armée burkinabé a subi de nombreuses pertes matérielles, notamment des pick-ups et des blindés légers, lors de l’explosion d’engins explosifs improvisés, dans le Nord et l’Est.

Ce don survient le jour de l’annonce de la libération par les forces spéciales françaises, sur le territoire burkinabè, de quatre otages dont 2 Français enlevés au Bénin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite