L’Union africaine salue le paraphe du décret constitutionnel par le Conseil militaire au Soudan

La Commission de l’Union africaine a salué le paraphe du décret constitutionnel par le Conseil militaire au Soudan et les leaders de la contestation, notant “une avancée qui jette les bases d’une transition démocratique avec un gouvernement dirigé par des civils”.

Le paraphe du décret constitutionnel «vient compléter la Déclaration Politique déjà adoptée par les parties», souligne le Président de la Commission de l’Union africaine Moussa Faki Mahamat dans un communiqué publié lundi.

«Cette avancée jette les bases d’une transition démocratique avec un gouvernement dirigé par des civils», ajoute le Président de la Commission qui a saisi cette opportunité «pour adresser ses félicitations aux acteurs politiques civils et militaires qui ont su transcender leurs divergences en plaçant les intérêts du pays au-dessus de toute autre considération».

Le Président de la Commission «engage les partenaires bilatéraux et multilatéraux à redoubler d’efforts pour apporter au Soudan et ses autorités transitionnelles le soutien nécessaire», lit-on dans ce communiqué.

Début juin, le Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’’Union africaine avait suspendu avec effet immédiat la participation de la République du Soudan à toutes les activités de l’UA jusqu’à la mise en place effective d’une autorité civile de transition, rappelle-t-on.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite