Européennes: pour Edouard Philippe, “Quand on termine deuxième, on ne peut pas dire qu’on a gagné”

Le Premier ministre Edouard Philippe a déclaré dimanche "accueillir avec humilité", les résultats des élections européennes, estimant que "quand on termine deuxième à une élection, on ne peut pas dire qu’on a gagné".

"Beaucoup de nos compatriotes ont le sentiment que l’heure est aux solutions de repli, aux solutions d’extrêmes, ce message nous l’avons reçu cinq sur cinq, comme nous avons reçu le message sur l’urgence écologique", a déclaré Edouard Philippe lors d’une courte allocution dimanche.

Le Rassemblement national est arrivé en tête du scrutin européen, devant LREM selon les estimations de quatre instituts dimanche.

"Pour ma part, j’accueille ces résultats avec humilité : quand on termine deuxième à une élection, on ne peut pas dire qu’on a gagné (…) Dès demain je serai à pied d’œuvre pour poursuivre le projet du Président et de la majorité" a déclaré le Premier ministre.

"Partout en Europe, nos concitoyens, en particulier les plus jeunes, nous demandent d’agir avec détermination. C’est ce que nous ferons en France et en Europe", a t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite