Décès de l’académicien Jean d’Ormesson

L’écrivain et académicien français Jean d’Ormesson, l’auteur d'”Au Plaisir de Dieu”, est mort dans la nuit de lundi à mardi à l’âge de 92 ans.

Jean d’Ormesson, de son vrai nom Jean Bruno Wladimir François de Paule Lefèvre d’Ormesson, s’est éteint dans la nuit de lundi à mardi à l’âge de 92 ans, victime d’une crise cardiaque.

Sur Twitter, le président Emmanuel Macron a rendu hommage à l’écrivain. "Il était le meilleur de l’esprit français, un mélange unique d’intelligence, d’élégance et de malice, un prince des lettres sachant ne jamais se prendre au sérieux. L’œil, le sourire, les mots de Jean d’Ormesson nous manquent déjà."

L’académicien, écrivain, chroniqueur, journaliste et philosophe apparaissait encore régulièrement dans les médias. Il avait lutté contre un cancer en 2013.

Jean d’Ormesson avait connu son premier succès critique et public en 1971 avec La gloire de l’Empire, pour lequel il a reçu le Grand prix du roman de l’Académie française. Deux ans plus tard, il est élu à l’Académie au fauteuil 12, succédant à Jules Romains.

Durant la dernière campagne présidentielle, Jean d’Ormesson avait ouvertement soutenu le candidat de la droite François Fillon, malgré les affaires, avant de se prononcer pour Emmanuel Macron au second tour.

Les ouvrages de l’académicien sont entrés dans la prestigieuse collection la Pléiade éditée par Gallimard, de son vivant. Un honneur rare qui avait été accordé avant lui à Eugène Ionesco, André Malraux ou encore André Gide.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite