“Cash Investigation” retrouve le nom d’un ancien dirigeant de France Télévisions dans l’affaire Panama Papers

Philippe Santini, l’ancien directeur de France Télévisions publicité, aurait ouvert un compte bancaire en Suisse via une société offshore.

Jamais des journalistes n’étaient parvenus à se procurer autant de données bancaires. 11,5 millions de fichiers ont été traités par des médias du monde entier. Ces derniers révèlent les avoirs cachés dans des paradis fiscaux opaques de leaders politiques mondiaux, de chefs d’entreprise, de stars du sport. En France, un millier de Français seraient concernés par cette affaire, baptisée Panama Papers.

Un nom a particulièrement suscité la curiosité de l’équipe de Cash Investigation, le magazine d’enquête de France 2 diffusé mardi 5 avril. Philippe Santini, l’ex-directeur de France Télévisions publicité, aurait ouvert un compte bancaire en Suisse, par le biais d’une société offshore baptisée Auraph Limited. Au téléphone, l’homme s’en défend et répond que cette société "est inconnue (pour moi) au bataillon".

Élise Lucet a donc tenté de l’interviewer à la sortie de sa voiture. Malgré le fait qu’elle l’ait "croisé dans les locaux de France Télévisions", il n’y a rien à faire. Celui qui s’est reconverti dans le coaching de chefs d’entreprise ne lâchera pas un mot. L’"interview" est sans doute la plus courte de l’histoire du magazine : elle a duré seulement 26 secondes.

Dans le cadre de la promotion de son émission, Élise Lucet avait affirmé que mener une enquête sur France Télévisions n’était pas exclu. L’extrait diffusé ce mardi 5 avril est sans aucun doute une petite réponse à ceux qui auraient osé en douter…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite